Logo 1400x1361

[PREMIERE] « Los Golpeadores De La Cumbia » des Meridian Brothers

C’est un des disques les plus attendus de l’été: Cumbia Siglo XXI, le nouvel album de la bande de déglingos colombiens menée par Eblis Alvarez. Prévu pour le 21 août chez nos amis suisses de Bongo Joe, il se dévoile en exclu sur Le Grigri. Quelques jours avant sa sortie officielle, voilà donc un second single bien barré et trafiqué à la débrouille de génie.

C’est un des disques les plus attendus de l’été déconfiné: Cumbia Siglo XXI, le nouvel album de la bande de déglingos colombiens menée par Eblis Alvarez. Prévu pour le 21 août chez nos amis suisses de Bongo Joe, il se dévoile en exclu sur Le Grigri. Quelques jours avant sa sortie officielle, voilà donc un second single bien barré et trafiqué à la débrouille de génie.

Les Meridians Brothers, c’est un peu les Coen Brothers de la Colombie: on les attend toujours au tournant, patiemment, sereinement et c’est toujours bien barré, spectaculaire et plein d’esprit(s). Pour ceux qui ont raté les précédents épisodes (les chanceux, un monde nouveau s’ouvre à eux), ce vrai-faux groupe colombien mené par le savant fou Eblis Alvarez s’amuse depuis près de vingt ans à faire péter les digues entre musique folklorique, rock psyché, traditions latines, philosophie tropicaliste, electro DIY et groove sous hélium. Bref, les Meridian Brothers, c’est clairement un laboratoire où tout mélange peut exploser à chaque instant dans un grand rire plein de panache.

Devenu un véritable collectif à la discographie passionnante (on ne saurait que trop vous conseiller le génial Desesperanza ou le très entêtant Los Suicidas), le crew d’Eblis Alvarez n’a pas son pareil pour manier les synthés chelous et les danses décalées. Trois ans après la dernière ligne à leur discographie, le très acoustique et presque sage ¿Dónde Estás María?, les Colombiens ont signé un transfert bien senti en passant des Anglais de Soundway Records aux Suisses des Disques Bongo Joe. Prévu pour le 21 août, leur nouvel album annonce la couleur dès son titre: avec Cumbia Siglo XXI, les Meridians Brothers veulent clairement faire rentrer la cumbia dans le 21e siècle.

Après un premier single sous forte ambiance synthétique, “Puya Del Empresario”, les Colombiens révèlent sur Le Grigri le morceau d’ouverture de ce nouvel album, “Los Golpeadores De La Cumbia”. Un morceau pour lequel on pourrait presque dire: back to the basics pour les Meridian Brothers tant il semble marqué par leur inimitable sceau: la débrouille de génie et le trafic d’orgues-âmes. Ce nouveau single, Eblis Alvarez l’explique en ces termes:

The idea of this song is to introduce the basic format of the album which is the vision of the original Cumbia siglo XX group (main inspiration for the album) in the context of XXI century with electronic music instrumentation: drum machines, synths and samples. The introductory beat is a classic rock groove that gradually transforms in the ‘llamador’ drum format for cumbia. The common element for both rock and cumbia is the snare beat, equal in rhythm but different in timbre. At the same time, melodies are composed in pentatonic scale and some derivatives, played by synthesizers and introducing some odd sounds of fuzz guitar and DJ cuts, glitch noises and structural variations. The structure of the song is kind of diverse since there’s several instrumental interludes followed by the content of a verse song structure.

Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, il raconte en gros que le morceau part d’un beat plutôt rock pour petit à petit se métamorphoser en rythme cumbia, avec pour ligne de mire le groupe Cumbia Siglo XX. Car c’est là bien la force des Meridian Brothers: proposer une sorte de joyeux transformisme. Un véritable night-cabaret de la musique colombienne.

Pour pré-commander Cumbia Siglo XXI des Meridian Brothers

Credit: Mariana Reyes

Credit: Mariana Reyes

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062