logo-grigri

Carte Blanche à João Donato

À l’occasion de son concert au New Morning en novembre dernier, la légende brésilienne a pris les manettes de la radio porte-bonheur pendant une heure. On trouvait ses influences (Horace Silver, George Shearing) tout comme ses amis (João Gilberto) ou les chansons cultes de son répertoire gargantuesque.

Il se fait rare, très rare. Sa dernière venue francilienne, c’étant il y a quatre ans à Banlieues Bleues. Il faut dire que ce pianiste-chanteur Brésilien a tout de même 85 printemps, qu’il a traîné dans le monde du jazz new-yorkais (aux côtés de Bud Shank) avant de participer à créer la bossa nova dans les années 60 puis de magnifier le latin-funk avec son chef-d’oeuvre Quem e Quem en 1973. Compositeur de standards immortels qui nourrissent Le Grigri (le “Bananeira” d’Emilio Santiago ou “A Rã (The Frog)” par Sergio Mendes), João Donato a bossé avec Astrud Gilberto, Antonio Carlos Jobim, João Gilberto, Caetano Veloso, Marcos Valle, Cal Tjader… Mais surtout, sa capacité à oser, rêver et réussi ne s’est pas amoindrie avec le temps comme en témoignent deux de ses plus récents albums: les passionnants Sintetizamor (2017) et Donato Elétrico ‎(2016). C’est donc un honneur doublé d’un plaisir de l’accueillir dans le club fermé des titulaires d’une carte blanche du Grigri.

Tracklist

  1. Henry Mancini – Lujon

  2. João Donato – Amazonas

  3. Stan Kenton – Interlude

  4. Bill Evans – Very early

  5. Horace Silver – Song for my father

  6. João Donato Trio – Outra vez

  7. João Gilberto – Bim bom

  8. Les Baxter – Quiet Village

  9. Caetano Veloso – A rã (The Frog)

  10. João Donato e Donatinho – Hao Chi

  11. Horace Silver –The Mohican and the great spirit

  12. George Shearing – Strange

  13. Count Basie – Lil’ Darlin’

  14. João Donato and Gutemberg Guarabyra – Ê menina

  15. Rob McConnell – Speak Low

  16. João Donato – Cala Boca Menino

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

D'autres Cartes Blanches

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062