Logo 1400x1361

Nimbus Sextet en concert au New Morning !

Jeudi 26 Mai, le Nimbus Sextet (Acid Jazz Records) sera en concert pour la première fois à Paris.

À l’instar de Sons of Kemet ou Tenderlonious, le Nimbus Sextet est issu de la vibrionnante scène Jazz Britannique. Signée chez Acid Jazz, le label d’Eddie Piller, cette formation originaire de Glasgow délivre une production alerte héritière d’Herbie Hancock et du James Taylor Quartet.

Lancé par le claviériste Joe Nichols, l’ensemble s’est ainsi distingué il y a deux ans avec Dreams Fulfilled, un premier LP truffé d’arrangements entêtants, avant d’illustrer un remix pour STR4TA, la galette rare groove de Bluey et Gilles Peterson.

Fort de pointures comme Jonny Enser et Mischa Stevens, le Nimbus Sextet revient avec le significatif Forward Thinker. Soigneusement construit, ce nouvel opus confirme un goût évident pour les sonorités cuivrées et pour le jazz-funk. Des accents perceptibles via “High Time” , la plage d’ouverture chantée par Charlotte de Graaf de Kid Creole & The Coconuts; ou bien encore avec “To The Light”, un thème uptempo fiévreux et marque de fabrique du groupe Écossais.

Pour ce premier set parisien, le Nimbus Sextet convie La Récré, soit le récent projet musical d’Émile Sornin de Forever Pavot, mais également le DJ et proche collaborateur Wayne Dickson : avis aux amateurs…

DJ sets : Davjazz (Radio Campus/Betino’s), DJ Ness Afro (Ness Radio/Afrodiziak) and Wayne Dickson (Nuovi Fratelli/Groove Line Records)

— Vincent Caffiaux

Rdv le jeudi 26 mai au New Morning

7 & 9, Rue des Petites Ecuries, 75010 Paris

Métro Château d’Eau (ligne 4)

Billeterie

Event Facebook

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062