Logo 1400x1361

Vendredi Grigri #5 : notre sélection des meilleures sorties

Mello Music Group, Pharoah Sanders et Floating Points, Erlend Aneseth Trio, MAVI, Kryptox, STR4TA et Kutiman sont dans notre sélection de la semaine !

On a été submergé. C’était pas beau à voir. Tels des skieurs affolés de voir l’avalanche courir sur les pistes 10 fois plus vite qu’eux, on s’est fait littéralement submerger par des vagues de sorties plus éblouissantes que la neige au soleil. Encore un peu abrutis par ce choc réfrigéré, on est quand même parvenu à rechausser nos skis pour vous dessiner un parcours au milieu de ces hectolitres de peuf. A vos marques, prêts, glissez !

Erlend Aneseth Trio – Lokk (12/03/21)

Le Grigri aime la Norvège, ses fjords, ses bières à 15 euros et ses musiciens qui nous retournent les oreilles régulièrement. Nombre d’artistes – Skarbo Skulekorps, Jaga Jazzist, Moskus, etc – ont déjà eu les honneurs du Grigri. Aujourd’hui, pleins feux sur le nouvel album d’Erlend Apneseth sorti il y a quelques semaines chez Hubro, une institution en Norvège. Ce nouvel opus « Lokk » confirme le talent sans commune mesure du Trio à puiser dans la tradition pour faire exploser les codes des musiques trad’ aux contacts des musiques électroniques, improvisées et du jazz. C’est d’une rare beauté, comme la Norvège d’ailleurs.

Mello Music Group – Bushido (02/04/21)

Le lien ineffable qui unit le hip-hop aux arts martiaux asiatiques est sans doute aussi vieux que le hip-hop lui-même. Du Wu-Tang à Chester Watson en passant par Kendrick Lamar ou Grand Master Flash, les plus grands ont puisé dans ces imaginaires pétris de valeurs guerrières, de courage et de tradition. Cette fois-ci c’est l’excellent label Mello Music Group qui paye son tribut en signant une compilation placée sous le signe du Bushido, le code des samouraïs du Japon féodal. Véritable manifeste, la compilation réunit toute son armée (Open Mike Eagle, Oddisee, Marlowe, The Alchemist, Homeboy Sandman, …) pour proposer “une vision de ce que pourrait être le hip-hop”. Un véritable joyau où se rencontrent la tradition et l’esprit défricheur.

MAVI – End of The Earth (22/02/21)

« Let the Sun Talk » sorti en octobre 2019 et son rap lumineux nous avaient marqué au plus haut point ! 18 mois plus tard, au crépuscule d’une pandémie mondiale, MAVI est de retour avec « End of The Earth », qui consacre un talent de la scène rap underground US – entrevu aux cotés de Pink Siifu ou encore Earl Sweatshirt – inspiré dans sa poésie comme dans ses instrus. Des samples gorgés de soul music, quelques cordes pour la couleur et puis la voix posée, grave de MAVI : la recette du bonheur ? We believe.

Floating Points, Pharoah Sanders, London Symphonic Orchestra (26/03/21)

Quand on a appris la sortie de cet album, on a eu un petit orgasme. Une collaboration entre le producteur électro britannique Sam Shepherd, le mythique saxophoniste Pharoah Sanders et le London Symphonic Orchestra, sobrement intitulé “Promises”, c’était clairement la promesse d’une grosse claque et l’envie irrépressible de tendre l’autre joue, encore et encore. Après une opération de com gérée d’une main de maître par le label Luaka Bop, qui a su garder le mystère entier jusqu’à la sortie tant attendue, l’écoute a réussi à combler nos attentes les plus folles voire les a dépassées. Un disque exceptionnel, atmosphérique et qui prend aux tripes.

Kryptox – Mathias Modica presents Kraut Jazz Futurism vol. 2 (19/03/21)

On débute par une confession : l’Allemagne est un terrain de jeu qu’on a encore trop peu expérimenté. Alors, on se met à jour avec cette compilation offerte par le pianiste/DJ/producteur Mathias Modica, sur laquelle vous trouverez tout ou partie de la jeune scène jazz allemande qui n’hésite pas à tirer vers le hip-hop, l’électro ou encore le kraut rock. Ravi d’y retrouver Contrast Trio, l’un de nos premiers coups de cœur de 2018, Triorität, l’une nos découvertes de mai 2019 et surtout de constater que malgré notre vieil âge, on est toujours dans le coup…

STR4TA – Aspects (26/03/21)

Nouveau projet conduit par Gilles Peterson accompagné de Jean-Paul “Bluey” Maunick, membre fondateur du groupe Incognito, “Aspects” a été conçu comme une exploration à travers la scène brit-funk du début des années 80. Le duo réussit brillamment son pari d’en retrouver l’esprit et d’insuffler un nouveau souffle à ce morceau de bravoure de l’histoire musicale britannique. On met les basses à fond et on danse de toutes ses forces.

Kutiman – Surface Currents (23/02/21)

Un album de Kutiman, ça s’écoute les yeux fermés dans la nuit, de préférence dans un grand espace naturel type désert, glacier, plage ou canyon. A défaut d’avoir l’un de ces paysages d’exception à portée de main, on vous conseillera pour vous délecter de l’exploration nautique de “Surface Currents” de transformer votre canap’ en pirogue, de recouvrir le sol de votre salon de draps ondulés et de disposer des fruits de mer un peu partout sur vos meubles pour avoir un goût d’iode dans la bouche. Ça y est, vous êtes parés. Le voyage est garanti.

Antoine & Auguste

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062