Moskus, enfants de Sun Ra et Kraftwerk

Le Moskus, c'est animal un peu bizarre, un peu bâtard, un peu bovin qu'on trouve en Norvège. Il pourrait être drôle, mais il fait peur. On ne sait pas trop où le catégoriser. On se dit donc que la pianiste Anja Lauvdal, le bassiste Fredrik Luhr Deitrichson et le batteur Hans Hulbækmo ont bien choisi leur nom. Car leur nouvel album sur le toujours passionnant label Hubro ressemble à une grosse boîte à surprises. Prévu pour le 28 septembre, il répondra au doux nom de Mirakler. On n'a pas fait norvégien LV2, mais on imagine bien que ça signifie "miracle" (on ne prend pas un risque inouï, on l'avoue). Et c'est vrai que c'est un petit miracle d'hybridation sensible, ça ressemble à du John Zorn miniature, du Kraftwerk sous marijuana, du Sun Ra mesuré ou du Hailu Mergia scandinave. La preuve avec "Irsk Setter" à écouter en exclu mondiale de la planète Terre tout l'été sur le Grigri.