Logo 1400x1361

FatGyver

Small Songs That My Samplers Sing, disque de la semaine (finlandaise) du Grigri du 08/06 au 14/06

On connaît le dicton: on n’est jamais mieux servi que par soi-même. FatGyver a donc choisi de sortir Small Songs That My Samplers Sing pour célébrer son 40e anniversaire le 21 mars dernier. Il s’est même offert le nouveau graphiste préféré des beatmakers, Abstractjity, pour réaliser sa pochette délicieusement rétro. En se faisant un beau cadeau, il a fait d’une pierre deux coups puisqu’on peut tous profiter de ce présent, et même gratuitement si l’on veut puisque le disque est en téléchargement libre sur Bandcamp.

Derrière ce drôle de pseudo clin d’oeil au célèbre bricoleur à mulet des années 90 se cache Fanu, un Finlandais hyper actif et archi reconnu dans le monde des musiques électroniques qui tabassent et caressent en même temps. Lors de la sortie en 2008 d’un incroyable album expérimental avec Bill Laswell, le label allemand Karlrecords n’avait pas hésité à le surnommer le “Art Blakey de la drum’n’bass”. Une comparaison d’autant plus appropriée que la fine fleur de la funk et du jazz était présente sur ce Lodge: Bernie Worrell, Graham Haynes et Nils Petter Molvaer.

FatGyver, c’est son petit jardin secret hip-hop depuis 2015, là où il expérimente samples, beats et instrus plus jazz et lo-fi, lui qui, pour la petite histoire, est aussi prof certifié sur le fameux logiciel de production musicale, Ableton. Sur ses premiers disques sous cet alias, c’est même Joe Buck, l’homme derrière la cover de De La Soul Is Dead, qui avait réalisé ses pochettes.

Avec ce sixième opus, le Fanu-beatmaker-hip-hop réalise un disque qui fourmille de trouvailles réjouissantes, de détails magiques et de textures mi-vintage mi-futuristes – comme sa pochette. De Twin Peaks cité sur “Double Scotch” à l’évidente référence à J Dilla sur “Donut Binge” en passant par le tribute à Lee Dorsey sur “Dorsey’s Soulful One”, Small Songs That My Samplers Sing ressemble à une immense cour de recréation où Fanu/FatGyver s’amuse comme un (savant) fou. Et sa frénésie est communicative: on en redemande.

🇬🇧 ENGLISH

With this 6th opus, the Fanu hip-hop beatmaker creates a disc full of surprising finds, magic details and vintage and futuristic textures just like its cover. From Twin Peaks mentioned on “Double Scotch” to the obvious reference to J Dilla on “Donut Binge” and a tribute to Lee Dorsey on “Dorsey’s Soulful One”, Small Songs That My Samplers Sing looks like a huge playground where Fanu/FatGyver is having fun. His excitement is contagious: we want more.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

D'autres albums coup de cœur

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062