Logo 1400x1361

Freddie Gibbs & Madlib

Bandana, disque de la semaine du Grigri du 22/07 au 28/07

De João Gilberto, Miles Davis disait qu’il pourrait chanter l’annuaire téléphonique que ça sonnerait quand même du tonnerre. On pourrait dire la même chose de Madlib: ses prods sont si bien ficelées que même si Freddie Gibbs rappait des pages du dictionnaire, ça claquerait sa mère avec groove (cf. le génial sample de “Crime Pays” sur lequel les exégètes du Beat Konducta dissertent déjà). Avec Bandana, le duo réussit même à faire mieux que le déjà chaud bouillant Piñata. Comme si le second tome de ce qui s’annonce comme une trilogie (Freddie parle déjà à qui veut bien l’entendre d’une part 3 baptisée Montana) avait sorti la machinerie lourde grâce au succès de l’épisode 1 – même si Madlib, en bon crâneur tranquille, a confié avoir conçu tous ces beats sur… iPad! Il suffit pour s’en convaincre de voir la liste des invités XXL de ce Bandana: Mos Def, Black Thought de The Roots, Pusha T ou Anderson .Paak.

Mais la géniale pochette du légendaire Jeff Jank donne aussi quelques indices: véritable affiche de blockuster apocalyptique, elle se déroule, comme une symbole, derrière les lettres de la colline de Hollywood. Comme si Madlib (représenté en Quasimoto avec un bandana rouge) et Freddie Gibbs (représenté en zèbre, animal-clé du tarantinesque clip de “Crime Pays”) dominaient en cachette la faune du rap game qui s’entredéchire. Et il y a quelque chose de vrai dans cette image d’un binôme génial à la Lucky Luke et Jolly Jumper. Sans faire (trop) de bruit, à l’image du clip de “Crime Pays” où Gibbs se présente comme un type simple et sans histoires pour ne pas nuire à son business de coke, le Gibbs et Madlib sortent un bon gros chef-d’oeuvre d’alliance des contraires tant le flow carabine de l’un et les samples soulful de l’autre combinent à merveille. Comme les rayures d’un zèbre en somme.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

D'autres albums coup de cœur

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062