Logo 1400x1361

of Tropique

La Palma disque de la semaine du Grigri du 14/01 au 20/01

Ce disque, on l’a découvert par hasard sur Bandcamp comme on découvre une bouteille à la mer. Depuis, on ne pense qu’à lui, nuit et jour, jour et nuit. Comme il nous obsédait et qu’on ne savait rien sur lui, on a envoyé un message à ce mystérieux groupe. On a ainsi appris qu’ils étaient Japonais, aimaient Captain Beefheart, Johnathan Richman ou Hector Zazou, ne venaient pas du tout de la culture latine (ils traînent dans le post-rock, le rocksteady ou le jazz), mais avaient décidé de s’assembler à sept pour fantasmer une tropical music délicieusement foutraque. S’ils s’appellent of Tropique, c’est à cause de Of Montreal., le groupe américain que leur clarinettiste en chef, Teppei Kondo, vénère par dessus tout. Et si ce disque complètement addictif a pour nom de baptême La Palma, c’est parce qu’il est aussi un livre illustré par Jun Otani qui raconte une aventure sur une île imaginaire. Et d’imagination et d’aventure il est en question sur ces vingt-une pastilles faussement lo-fi. Parfois ils font penser à une sorte de Sun Ra Arkestra sous influence calypso. À d’autres moments, on dirait du Jun Miyake granuleux ou du Tom Zé sans paroles. Bref c’est (très) beau et (très) bizarre à la fois. Comme la vie, quoi.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

D'autres albums coup de cœur

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062