Logo 1400x1361

Sylvain Daniel Palimpseste

Le Grigri a écouté en boucle “Voyage imaginaire dans les ruines de Detroit”

Sapé groove comme jamais, le bassiste de l’ONJ et de plein d’autres groupes sympas comme jamais (The Afrorockerz ou feu-DPZ) fait sa grosse déclaration (genou à terre, oeil humide, bague 18 carats) à la Motor City dans ce Voyage imaginaire dans les ruines de Detroit. Comme dans une vraie ville à l’abandon, on tombe sur plein de fantômes qui ont de sacrées gueules d’atmosphère. À commencer par celui de J Dilla qui hante tout l’album. Pas vraiment jazz, pas tout à fait électro, pas franchement soul, il s’amuse comme une toile d’araignée à colorer les angles morts. Et c’est une araignée du soir, espoir.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

D'autres albums coup de cœur

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062