Logo 1400x1361

Kiefer

Le Grigri écoute en boucle “Happysad”

Happysad, c’est le journal intime d’un type torturé qui fait semblant de ne pas l’être. D’accord ses morceaux s’appellent « Agoraphobia », « Socially Awkward » ou « Memories of U » (ce qui sent fort la névrose, le complexe et la déprime), mais sa musique sonne beaucoup plus optimiste et lumineuse. Peut-être parce qu’il signe ici son premier album sur le label de ses modèles: Madlib, J Dilla, Mndsgn. Peut-être parce qu’il a pris des cours à l’UCLA avec Kenny Burrell, soit un bonhomme qui a serré la paluche de Billie Holiday, John Coltrane ou James Brown. Peut-être parce qu’il sait qu’il a accouché d’un album bien amphibie comme il faut : aussi électro que jazz, aussi dansant que contemplatif, aussi naïf que pointu.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

D'autres albums coup de cœur

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062