Logo 1400x1361

– La sélection de la semaine –

Nat Birchall, Flukten et Ka sont dans la sélection du Grigri.

Pour cette quatrième saison, Le Grigri – fort des nouvelles oreilles et des nouvelles mains qui l’accompagnent – vous proposera régulièrement une sélection de ses récents plaisirs auditifs ! On vous donne donc rendez-vous pour une réunion décomplexée où les seniors prennent le café avec de nouveaux talents encore anonymes, où on parle successivement de hip-hop sud-africain, de jazz norvégien, de néo-soul française…

Article2.png

Ancient Africa – Nat Birchall

L’esprit de John Coltrane est encore bien vivant. On l’a d’ailleurs aperçu au-dessus du studio dans lequel a été enregistré l’hypnotique « Ancient Africa » paru cet été, soufflant à l’oreille de Nat Birchall. Le saxophoniste originaire de Manchester, proche ami de Matthew Halsall (il avait déjà fait paraître son album Akhenaten Gondwana Record, le label d’Halsall), nous propose une immersion dans ses méditations mystiques à travers six grands titres de spiritual jazz – et se transforme pour l’occasion en homme-orchestre puisqu’il a enregistré lui-même chacun des instruments de l’album. La discrétion du bonhomme n’a d’égale que sa capacité à transcender la répétition bornée de ses instrumentations par son art de nous raconter des histoires. Un grand album de spiritual jazz, qui sent la bruine de Manchester, et se laisse méditer tard le soir.

Le titre à écouter :

Auguste

Article1.png

Velkommen håp – Flukten

Le naking, qui consiste à poser nu devant un paysage, est un art pratiqué de longue date au Grigri. L’art de manier autant d’influences – hip-hop, soul, folk music, rock – pour fabriquer le jazz de demain n’appartient par contre qu’aux 4 artistes qui composent Flukten. Hanna Paulsberg et Marius Hirth Klovning (entrevus dans Gurls et Moskus dont on vous parlait ici et ici), se sont enfermés avec Bárður Reinert Poulsen et Hans Hulbækmo pour enregistrer une échappatoire au confinement en invitant les fantômes lointains de John Scofield, Salif Keita et Joe Lovano. « Velkommen håp » (tr: Bienvenue l’espoir) est une évasion aux odeurs de jazz et de rock, qui transpire l’énergie de la joie et des bonheurs simples. Cela tombe assez bien ; écouter cet album en est un.

Le titre à écouter :

Antoine B.

A Martyr’s Reward – Ka

L’un des rappeurs les plus mystérieux et les plus sous-estimés de l’underground revient avec un éclatant sixième album. Ka a peaufiné sa formule tout le long de sa discographie : flow méditatif quasi chuchoté, lyrics lâchés comme des prières, ambiance sombre portée par des samples sublimes, instrus quasi sans drums… Le tout donne un son réellement unique dans le hip-hop actuel. Produisant lui-même en majorité ce nouvel opus, le MC relate le quotidien difficile de son quartier de Brownsville, à Brooklyn. C’est aussi un vétéran du rap new yorkais qui a notamment fondé le groupe Natural Elements dans les 90’s. Envoûtant et passionnant, Ka signe certainement avec A Martyr’s Reward son meilleur album.

Le titre à écouter :

Antoine D.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062