Logo 1400x1361

[PREMIERE] Maura x Fred Red : en Allemagne, trip-hop is the new hip-hop

Le label défricheur allemand Sichtexot a encore déniché un petit joyau de cette galaxie hip-hop aux frontières toujours mouvantes. Ils s’appellent Maura x Fred Red et ils viennent bousculer la scène hip-hop allemande en réveillant le romantisme trip-hop de grandes figures telles que Portishead ou Goldfrapp, et en le teintant de néo-soul, de R&B, et de beats jazzy. On vous dévoile en exclusivité “Ariel” issu de leur premier album Grimus qui sortira le 7 mai.

Le label défricheur allemand Sichtexot, qui signe notamment Thelonious Coltrane, FloFilz ou Figub Brazlevic, a encore déniché un petit joyau de cette galaxie hip-hop aux frontières toujours mouvantes. Ils s’appellent Maura & Fred Red et ils viennent bousculer la scène hip-hop allemande en réveillant le romantisme trip-hop de grandes figures telles que Portishead ou Goldfrapp, et en le teintant de néo-soul, de R&B, et de beats jazzy. On vous dévoile en exclusivité “Ariel” issu de leur premier album Grimus qui sortira le 7 mai.

“Ariel” c’est un titre bourré de sensualité, qui semble tout droit sorti d’un rêve. La voix artificiellement éraillée de Maura devient lumineuse quand elle monte dans les aigus, le beat appuyé contraste subtilement avec le son étouffé du piano et le chant lancinant de la contrebasse, et le tout constitue un jeu subtil entre des contraires qui viennent s’harmoniser dans cette romance onirique. Il suffit d’ailleurs de lire l’intitulé des autres titres pour avoir un aperçu de cet univers placé sous le signe du rêve érotique : “hold me with your fingertips”, “Anarchist Love”, “pull my dream out of the sky” ou encore “Placecalledunknown”.

Difficile alors en écoutant le titre “Ariel” de ne pas reconnaître une filiation marquée avec quelques grands noms de la vague trip-hop telles que Portishead ou Goldfrapp. Mais on reconnaît aussi l’influence néo-soul/hip-hop d’Erykah Badu, notamment sur un titre comme “Salman Rushdie” dans lequel Maura dévoile ses talents de rappeuse au flow aguerri. Après trois premiers singles, le premier album de ce duo berlinois vient transformer l’essai en venant ouvrir l’horizon de la scène hip-hop allemande sur un patrimoine bristolois en pleine renaissance.

Grimus, c’est un condensé de groove jazzy, de soul sensuelle et de beats éraillés. L’album sortira le 7 mai sur l’excellent label Sichtexot, mais vous pouvez déjà découvrir les premiers morceaux révélés sur bandcamp, et sur le Grigri évidemment.

De petits fauteuils pour un grand duo. Crédits : Matthias Erhardt @dulpmatze.

De petits fauteuils pour un grand duo. Crédits : Matthias Erhardt @dulpmatze.

Vous avez aimé Fred Red & Maura ?

(Re)découvrez le jazz onirique de Randy Kerber et Jowee Omicil

Et notre carte blanche à Thelonious Coltrane

Auguste Bergot

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062