Logo 1400x1361

[PREMIERE] La folie XL des Anglais du Levitation Orchestra

À une semaine de la sortie de Illusions & Realities, la clique menée par le trompettiste Axel Kaner-Lidstrom offre en avant-première aux auditeurs du Grigri la “Part 2” d’une fascinante suite baptisée Child.

Pour son second album, la clique menée par le trompettiste Axel Kaner-Lidstrom envoie du lourd. Une pochette incroyable, un mercato bien senti (signature sur le label Gearbox) et une musique toujours plus furieuse. À une semaine de la sortie de Illusions & Realities, ils font encore mieux: offrir en avant-première aux auditeurs du Grigri la “Part 2” d’une fascinante suite baptisée Child.

Dirigé par le trompettiste Axel Kaner-Lidstrom (Cykada, Gary Bartz), le Levitation Orchestra fait partie des aventures les plus ambitieuses du jazz anglais contemporain. Déjà par le nombre de ses participants: 14 sur ce nouveau disque – on vous les liste en fin d’article, tel un casting de film d’action. Et puis, surtout, en raison de la musique qu’il propose: tout à la fois psychédélique et onirique, tellurique et aérienne, orchestrale et minimaliste. En 2019, on avait déjà été saisis par la puissance et la beauté de leur premier album au titre évocateur, Inexpressible Infinity.

Apparemment, on n’a pas été les seuls puisque le collectif britannique se prépare à sortir son nouvel album sur le passionnant label Gearbox Records, accueillante maisonnée qui héberge déjà Abdullah Ibrahim, Theon Cross ou encore Dwight Trible. Baptisé Illusions & Realities, le disque sortira le 29 octobre et affichera une impressionnante pochette signée River Cousin. Une pochette à l’image de la musique qu’elle représente: généreuse, colorée, chaude, folle et cosmique. Inspiré par Alice Coltrane ou le Sun Ra Arkestra, le Levitation Orchestra pousse encore plus loin le curseur psychédélique du spiritual jazz.

Inspiré par Alice Coltrane ou le Sun Ra Arkestra, le Levitation Orchestra pousse encore plus loin le curseur psychédélique du spiritual jazz.

Ce nouvel opus, Axel Kaner-Lidstrom l’explique en ces termes: “Chaque composition reflète nos sujets de discussions au sein du collectif. Nous avons formé plusieurs groupes de travail pour mettre en forme nos découvertes et les transformer en pièces sonores, et pour donner vie à nos émotions à travers la musique. Après une série d’ateliers organisés ensemble, nous avons transformé toutes ces cellules musicales, qui ont mué en pièces orchestrales. L’enregistrement de ces pièces ne met pas un point final à notre processus créatif: c’est une musique qui est vouée à évoluer, sérieuse et honnête, et reliée à tous les esprits créatifs du collectif !”

Pour Le Grigri, ils ont accepté de révéler en avant-première mondiale un extrait de la suite centrale de Illusions & Realities. Baptisée Child, elle comporte quatre mouvements mouvementés dont on vous présente la seconde partie. On y retrouve un esprit voisin d’un autre dynamiteur du spiritual jazz, l’Américain Kamasi Washington. On y retrouve aussi un solo de violon bien perché qu’e n’aurait pas renié l’ami Théo Ceccaldi. Bref, on y retrouve l’esprit Grigri tout craché.

>>> Précommander Illusions & Realities

>>> Page Bandcamp du label Gearbox

>>> Notre article sur Abdullah Ibrahim signé sur Gearbox Records

Le Levitation Orchestre c’est:

Axel Kaner-Lidstrom – trompette
Lluis Domenech Plana – flute
James Akers – saxophone ténor
Ayodeji Ijishakin – saxophone ténor
Saskia Horton – violon
Beatriz Rola – violon
Emma Barnaby – violoncelle
Maria Osuchowska – harpe
Paris Charles – guitare
Hamish Nockles-Moore – contrebasse
Harry Ling – batterie
Plumm – chant
Dilara Aydin-Corbett – chant
Roella Oloro – claviers

Levitation Orchestra: beige is the new black. Crédit: Kit Powis-Page

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062