Logo 1400x1361

Mississippi Burnside

En avant-premiere mondiale, un extrait du très attendu Benton County Relic passe en boucle sur Le Grigri

Ça sort demain (c’est-à-dire dans une semaine), mais ça sonne comme si c’était sorti hier (c’est-à-dire il y a cinquante ans). Et avec cet intense et rugueux « Please Tell Me Baby » extrait de Benton County Relic, Le Grigri tient sa première exclu signée par un type nommé aux Grammy Awards (c’était en 2016 pour Descendants of Hill Country). Et pas n’importe lequel en plus: pour ceux qui ne le connaissent pas, il faut savoir que Cedric Burnside est tombé dans la marmite du blues encore plus tôt qu’Obélix dans la potion magique. Son grand-père R.L. Burnside était une légende du genre, tout comme son père, le batteur Calvin Jackson. Et en 2010, cet enfant 100% du Mississippi avait même fondé le The Cedric Burnside Project avec son petit frère Cory et son oncle Garry. C’est aussi sans doute pour ça qu’il y a quelque chose de si touchant chez ce musicien aux six titres consécutifs de meilleur batteur blues de l’année (mieux que Federer qui, d’affilée, n’a remporté que cinq Wimbledon): ce type transpire l’artisanat familial par tous les accords de guitare. Et puis un être qui a un tel regard sur une pochette, ça ne peut pas mentir. On fera le test avec Jérôme Cahuzac, François Fillon et Lance Armstrong pour comparer.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062