Ils témoignent

 

Benjamin, Genève

“Cette radio déchire. Je l’ai fait écouter à des potes kenyans. Et ils m’ont dit: mais tu sors d’où tous ces trucs hip-hop? Les gars étaient sur le cul. En plus d’ordinaire, je n’aime pas le hip-hop, c’est dire…”


Laure, Les Lilas

“Juste pour vous dire: je travaille de nuit à finir un scénario. C'était la crise et j'ai mis Le Grigri depuis une heure, eh bah c'est devenu vachement plus simple”


Camille, Paris

“Merci pour la qualité de la radio, ça m'aide à affronter tous mes matins”


Jean, Reims

“En montant des meubles IKEA, moi j’écoute Le Grigri”