Reginald Omas Mamode IV

reginald.jpg

Pour lui et rien que pour lui, on va être obligé d’inventer des nouveaux mots. Le salopiaud, il nous force à nous creuser les méninges. En plein été en plus. Car Reginald Omas Mamode IV hybride tellement de choses dans sa musique que les bon vieux termes de soul, de r’n’b ou de hip-hop semblent bien vieux et ternes pour décrire Where We Going? son premier disque sous son nom depuis le déjà bien métissé Children of Nu en 2017 - entre-temps il y avait eu le génial Omas Sextet déjà disque de la semaine du Grigri en son temps. Alors on pourrait parler de créolisation de la Great Black Music tant cet album propose une sorte de néo-soul beatmakée et surtout DIY (do it yourself) - puisque l’Anglais y joue de tous les instruments. Et puis aussi parce que ce disque se présente comme un trip à la recherche de ses racines mauriciennes. Résultat, sur les grooves mouvants dont il a le secret, Reginald Omas Mamode IV ajoute à sa large palette sonique des rythmes créoles comme le sega ou le maloya (“Kand zot pou Apprende”, “Sister Rosé”). Un type un peu mystérieux qui fait tout tout seul et qui synthétise la Great Black Music les doigts dans le pif et les pieds dans l’eau: et si l’Anglais du label Five Easy Pieces était le nouveau Prince? En tout cas, Where We Going? a tout de notre disque de l’été.