Damon Locks - Black Monument Ensemble

damonlocks.jpg

Quelle claque… On ne l’avait pas vu venir Where Future Unfolds. Et on n’est pas prêt de l’épuiser. Car imaginé par l’artiste de Chicago Damon Locks (celui-là même qui avait fait la pochette du Universal Beings de Makaya McCraven), ce disque monument ressemble à un film. Non pas à un biopic formaté, plutôt à une expérience activiste comme Godard savait si bien le faire à une époque (remember le One plus one / Sympathy for the devil avec les Stones et les Black Panthers). D’ailleurs, le garçon lui-même ne l’avait pas vu venir ce Black Monument Ensemble puisque le projet était à l’origine un solo fait de discours du mouvement des droits civiques et de collages électroniques. En novembre dernier, Damon Locks s’est entouré de musiciens (comme notre clarinettiste chicagoanne préférée, Angel Bat Dawid), de chanteurs et de danseurs pour donner une ampleur renversante à son oeuvre. Mix éblouissant entre free jazz, gospel et transe (qu’elle soit acoustique ou électronique), Where Future Unfolds évoque tous ces grands orchestres de Chicago qui - de Philip Cohran & The Artistic Heritage Ensemble à l’Art Ensemble - gueulent, bercent, dérangent, enivrent et câlinent dans un même geste. La classe américaine.