The Mauskovic Dance Band

mauskovic.jpg

Il y a des disques comme ça, qui ont le don de vous télétransporter directement en été. Vous avez beau être entouré de pluie, de froid et de soucis, eh ben, non, ils s’en foutent, ils forment une sorte d’abri pour vous entretenir un micro-climat idéal - c’est-à-dire un été sans transpiration, sans guêpes et sans majoration sur les boissons. Le premier LP de The Mauskovic Dance Band, vous l’aurez compris, fait partie de cette catégorie. Il suffit de lire les titres des morceaux pour s’en convaincre: “Drinks By The Sea”, “Late Night People” ou “Alto In Vacanza”. À tel point qu’on a même eu envie de l’introniser disque de la semaine quelques jours avant sa sortie officielle (le 24 mai) sur le label Soundway Records, celui-là même qui héberge Felbm, les Meridian Brothers ou Dexter Story. Une grosse année après la claque Down In The Basement EP, les Hollandais proches de Altin Gün ou de Jacco Gardner passent l’obstacle du format long avec classe. Entre tropical disco foutraque et afrobeat méditerranéen sous acides, The Mauskovic Dance Band fait parfois penser à Francis Bebey dans cette façon rétro-futuriste de faire groover l’étrange et rendre étrange le groove. Que du bonheur comme dirait le grand Patrick.