[PREMIERE] Festen: il était une fois en Morricone

Festen-once-upon-a-time-in-america.jpg

Après Thomas Vinterberg qui leur a soufflé leur nom de groupe, après Stanley Kubrick auquel ils ont rendu hommage dans leur dernier album, Festen s’attaque à un nouveau monument du cinéma: Sergio Leone. Ou plutôt à son jumeau de sons, Ennio Morricone. Le 12 juillet prochain, les Français sortiront un titre, un seul (annonciateur de leur prochain album?): le fameux thème de Once Upon In America (Il était une fois en Amérique en VF), l’ultime chef-d’oeuvre du réalisateur italien que Serge Kaganski avait surnommé: “le plus beau film du monde”. La mélodie du maestro n’est pas mal non plus, toute de nostalgie et de cordes vêtue. Les Festen y ajoutent leur légendaire art du crescendo nerveux.

Toutes les heures à partir de 12h, Le Grigri vous diffuse cette intense cover en avant-première. On vous met ici aussi la version originale d’Ennio Morricone pour que vous puissiez jouer au jeu des sept différences. Le joueront-ils le 18 juillet au Millau Jazz Festival et le 31 juillet au Crest Jazz Vocal? That is the question.