[PREMIERE] Les (m)ondes imaginaires du Daniel Erdmann's Velvet Revolution

Artwork:  László Huszár  / Animation:  Laurence Demars

Artwork: László Huszár / Animation: Laurence Demars

Leur premier album, A Short Moment of Zero G, avait tourné en boucle sur Le Grigri. Trois ans plus tard, son successeur débarque en exclu sur la radio porte-bonheur. Won't Put No Flag Out ne sortira qu’en janvier 2020 chez BMC Records, mais il hantera tout l’été vos oreilles admirablement galbées. Eux, c’est le Daniel Erdmann’s Velvet Revolution, un drôle de groupe aux textures magiques. Un ténor (Daniel Erdmann de Das Kapital), un violon (Théo Ceccaldi de Freaks), un vibraphone (Jim Hart de Cloudmakers) et un univers qui rappelle parfois le jazz de chambre à la Jimmy Giuffre, parfois les chambres obscures de David Lynch, un autre fan du Velvet. La preuve avec le morceau qu’il nous/vous offre en avant-première: “Give The Soul Some Rest”. C’est beau, c’est étrange, c’est onirique. La trinité de la mélancolie fertile.

Dernières heures pour soutenir Le Grigri ici même.

CSK_0285_resize.JPG