Le jazz astral de Stéphan Oliva, Sébastien Boisseau et Tom Rainey

Animation:  Laurence Demars

Animation: Laurence Demars

C’est drôle le hasard quand même. Ah moins que ce ne fût (oui, un imparfait du subjonctif, ça vous la coupe hein?) pas drôle, mais très sérieux au contraire. On s’explique: c’est en prenant les initiales de leurs patronymes respectifs que le pianiste Stéphan Oliva, le batteur Tom Rainey et le contrebassiste Sébastien Boisseau ont trouvé leur nom de groupe. Ils ont ajouté International Trio derrière et ça a donné: O.R.B.I.T. et cette pochette qui ressemble - au choix - à des anneaux de de Saturne ou des sillons de vinyle. Prévu pour le 26 avril prochain sur le label nantais Yolk, leur premier album s’attelle ainsi à générer un jazz lunaire et impressionniste qui prend un malin plaisir à brouiller les pistes entre B.O. imaginaire de thriller minimaliste et études macroscopiques sur le Third Stream, ce courant à mi-chemin entre notes bleues et musique de chambre. En avant-première pour Le Grigri, ils nous offrent le morceau qui clôture l’album par petites pointes d’étoiles, “Lonyay Utca”. À écouter en boucle sur la radio à partir d’aujourd’hui 14H pétantes.

Crédit: Damien Lorrai

Crédit: Damien Lorrai