Stéphane Galland, un keum mystique

>

Aka Moon, le meilleur trio belge de la planète Terre, c’est déjà assez mystique, cosmopolite et barré. Et quand le batteur historique du groupe la joue solo, il continue sur la même lancée. Prévu pour le 26 octobre, son second album solo s’intitule The Mystery of Kem. Le Kem quesako? Dans l’Egypte ancienne, c'était le mot pour parler du limon du Nil, une terre noire et fertile. Résultat, Stéphane Galland a décidé de convier Ravi Kulur… grand joueur de flûte carnatique (c’est-à-dire de musique traditionnelle de l’Inde du Sud). Le Belge n'est pas trop regardant niveau frontières et c’est tant mieux. D'autant que la prestation de l'invité en question sur le morceau "Black Sand" est tout simplement fascinante. On espère que le Môôôssieur qui a tout de même joué avec Ravi Shankar sera présent lors du concert de sortie de l'album le 30 octobre à La Petite Halle à Paris. En attendant "Black Sand" tourne en boucle sur Le Grigri en avant-première mondiale. Tranquille.