Logo 1400x1361

– La sélection de la semaine –

Zoe’s Shanghai, Molly Lewis, Joel Culpepper, Brandee Younger et Nas sont dans la sélection de la semaine du Grigri.

Non, chers auditeurs du Grigri, vous ne rêvez pas. L’illustre chronique du disque de la semaine (qui mettait en avant chaque semaine un disque élu à l’unanimité par vos serviteurs) n’est plus… Mais n’ayez crainte, la descendance est assurée : “le Roi est mort, vive le Roi !”. Pour cette quatrième saison, Le Grigri – fort des nouvelles oreilles et des nouvelles mains qui l’accompagnent – vous proposera non pas un, non pas deux, mais bien cinq disques chaque semaine ! Ces sélections entendent refléter l’éclectisme et la diversité qui fondent notre identité depuis les premiers jours. Chaque semaine, on vous donne donc rendez-vous pour une réunion décomplexée où les seniors prennent le café avec de nouveaux talents encore anonymes, où on parle successivement de hip-hop sud-africain, de jazz norvégien, de néo-soul française… et surtout de notre amour commun pour les musiques qui nous font vibrer.

1KD2N.jpg

Nas – King’s Disease II (Mass Appeal)

Produit par le petit prodige Hit-Boy, le 14ème album de Nas s’octroie une belle ribambelle de featurings avec Charlie Wilson (fondateur du mythique Gap Band), Lauryn Hill, YG ou encore Eminem et EPMD (si si !).
King’s Disease II, en réponse au volume 1 sorti l’année dernière et qui avait remporté le Grammy Award du Meilleur album rap, assoit une fois de plus le rappeur de Queensbridge dans le trône du Rap Game US. Des prods léchées, des beats efficaces et un flow bien aiguisé, Nas ne prend pas une ride et place son nouvel opus directement en Top 3 du Billboard 200 dès sa sortie.
Les titres à écouter : « EPMD 2 », « Rare » ou encore « Death Row East »


Guillaume

a2977853547_10.jpg

Molly Lewis – The Forgotten Edge (Jagjaguwar)

Siffler est une respiration mais c’est aussi un métier. Et Molly Lewis, fille cachée de Martin Denny, dieu de l’exotica – ce genre musical qui navigue entre jazz et sonorités tropicales – et d’Alessandro Allesandroni, premier siffleur professionnel et partenaire d’Ennio Morricone sur nombre de ses westerns spaghetti, le pratique avec brio ! Avec The Forgotten Edge sorti sur l’excellent Jagjaguwar, l’Australienne, désormais installé à L.A, siffle sur l’exotica – esthétique souvent dénigrée – et sur le monde des siffleurs – pratique souvent moquée – un vent de fraicheur. En 17 minutes, elle vous souffle aux oreilles l’insouciance des 50’s et vous transporte dans un voyage cinéphonique sur Los Angeles et la Côte Pacifique. Une vraie « breath ».
Le titre à écouter : « Island Spell »

Antoine

Brandee Younger – Somewhere Different (Impulse Records)

Somewhere Different annonce le nouvel album de la harpiste Brandee Younger. Peut-être parce qu’elle quitte le label de Chicago International Anthem pour intégrer la prestigieuse écurie Impulse (la maison de Coltrane mais aussi de Shabaka Hutchings) ? Ou peut-être parce qu’elle délaisse les reprises pop et jazz minimalistes de son précédent opus Force Majeure pour sculpter un groove aérien et sophistiqué ? Une chose est sûre : en huit titres emballants, la digne héritière de Dorothy Ashby réussit à muscler son jeu tout en conservant la légèreté d’une feuille portée par le vent. Parrainé par la légende Ron Carter (l’homme qui a séduit Miles Davis comme A Tribe Called Quest), Somewhere Different a une belle gueule d’atmosphère. Un vrai disque d’hauteur.
Le titre à écouter : « Spirit U Will »

Mathieu

Joel Culpepper – Sgt Culpepper (Pepper Records)

Joël Culpepper est né en 1984 et aurait pu être le fils Prince. Voilà pour ceux qui ont besoin de références. Divisé en quatre parties thématiques son nouveau projet Sgt Culpepper illustre avec talent sa maitrise de la soul, de la funk, du jazz ou du hip-hop. Ce sergent londonien sait s’entourer : le rappeur Kay Young ou encore le producteur Swindle qui a travaillé entre autres avec Ezra Collective. Il nous prouve encore une fois qu’aucun style musical ne semble pouvoir arrêter cette nouvelle vague d’artistes britanniques. Les trois morceaux live de l’album démontrent que le garçon semble aussi à l’aise en studio que sur scène. On croise les doigts pour qu’il puisse nous le prouver en février lors de son passage dans nos contrées. Sgt Culpepper a accompagné tout l’été du Grigri mais il saura aussi vous éloigner la grisaille de la rentrée.
Le titre à écouter : « Remember »

Laurent

a3566630233_10.jpg

Zoe’s Shanghai – Lava Love

Le quatuor français avait déjà reçu la bénédiction du grand prêtre Gilles Peterson pour son premier EP A Mirage. Désormais parrainé par le producteur Oli Barton-Wood (Nubiyan Twist, Joe Armon-Jones) pour son dernier album Lava Love paru le 27 août 2021, Zoe’s Shanghai est en bonne position pour s’imposer doucement comme chef de file de la neo-soul made in France, et pourquoi pas faire de l’ombre à sa lointaine parente australienne Hiatus Kaiyote... Avec Lava Love, le jeune groupe nous entraine dans un voyage volcanique, où la chaleur et la puissance de la voix de Zoé Renié Harris rentrent en fusion avec les rythmiques groovy d’inspiration jazz-progressif d’Alex (basse), Emerik (claviers) et Landy (percussions). Un album bouillant !
Le titre à écouter : « Niassam »

Auguste

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062