Logo 1400x1361

[PREMIERE] Eahwee, le secret hip-hop le mieux gardé d’Angleterre

Ce trop méconnu beatmaker de la banlieue de Londres sort un EP proche de la perfection le 7 mai prochain sur le passionnant label britannique Astral Black. 17 minutes profondément soulful et délicieusement moites dont on vous présente un extrait tubesque en avant-première, “Shame” porté par le flow précis de Melanin 9.

Il s’appelle Eahwee, mais il faut prononcer air-oui. Beatmaker de la banlieue de Londres, il sort un EP proche de la perfection le 7 mai prochain sur le passionnant label britannique Astral Black. 17 minutes profondément soulful et délicieusement moites dont on vous présente un extrait tubesque en avant-première, “Shame” porté par le flow précis de Melanin 9.

De l’aveu même du label d’Eahwee, le Britannique est “le secret le mieux gardé d’Harrow’“, banlieue du nord-ouest de Londres célèbre pour sa “School” qui a vu passer Winston Churchill Nehru et… James Blunt (personne n’est parfait). Ce qui nous soulage parce que quand on tombe sur un EP d’une telle qualité, on se demande toujours comment on a fait pour passer à côté d’un tel phénomène. Car, prévu pour le 7 mai chez Astral Black et concocté pendant les épisodes de confinement, Solitude impose clairement son auteur sur la liste de beatmakers à suivre de très près.

Depuis, on s’est plongé dans la discographie du garçon sur le label texan Sunday Dinner Records (on vous conseille le très bon The Black Man is Gawd, Vol​.​1 de 2018), mais tout se passe comme si Solitude s’imposait comme le meilleur EP de la jeune carrière du producteur anglais. Comme s’il avait un supplément d’âme et de soul que les autres n’ont pas. À l’instar d’un Knxwledge, Eahwee raffole du format très court, n’aime pas mettre des majuscules et apprécie tout particulièrement le tiret du bas. C’est bon signe.

En moins de 2 min, Eahwee et M9 nous donnent l’impression de voir le duo Madlib-MF DOOM comme ressuscité pour quelques instants. Et pour ce petit moment de magie, on ne peut que les remercier.

Mais surtout, comme le complice d’Anderson .Paak, il affiche un amour profond et stylé pour les samples soulful et pour le son seventies. Résultat, en 17 minutes top chrono, Solitude réussit le pari d’offrir un retour vers le futur et une transportation dans le passé dans un même geste. Porté par la voix sensuelle de Ninjah Aragniz (sur le tubesque “yah yah”) ou le flow clair-obscur de Lee Scott (sur un “LOOOL” délicieusement old school), ce premier EP pour Astral Black est un bonheur de prod ciselée et lumineuse.

Pour Le Grigri, Eahwee et sa team ont accepté de révéler en avant-première “Shame”, une collab’ avec le trop méconnu MC londonien Melanin 9. En moins de 2 min, les deux hommes nous donnent l’impression de voir le duo MF DOOM-Madlib comme ressuscité pour quelques instants. Et pour ce petit moment de magie, on ne peut que les remercier. À noter que ce petit bijou ne sera tiré qu’à 100 exemplaires vinyles. On serait vous, on ne perdrait pas de temps.

Pré-commandez Solitude de Eahwaee

Astral Black sur Bandcamp

Astral Black sur Facebook

Eahwee se prononce errr-wee. Cette photo offre un moyen mnémotechnique: air + weed.

Eahwee se prononce errr-wee. Cette photo offre un moyen mnémotechnique: air + weed.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062