Logo 1400x1361

[PREMIERE] « Valse des papillons de nuit » : le monde au ralenti du Florian Weiss’ Woodoism

Aujourd’hui, le Grigri dévoile en exclusivité « Valse des Papillons de Nuit », une sublime pièce intimiste et mélancolique, composée suite à une nuit tragique dans la capitale autrichienne. Le titre est issu d’Alternate Reality, le prochain album du Florian Weiss’ Woodoism, qui paraîtra chez NWog Records le 21 mai.

Aujourd’hui, le Grigri dévoile en exclusivité « Valse des Papillons de Nuit », une sublime pièce intimiste et mélancolique, composée suite à une nuit tragique dans la capitale autrichienne. Le titre est issu d’Alternate Reality, le prochain album du Florian Weiss’ Woodoism, qui paraîtra chez NWog Records le 21 mai. 

Derrière chaque titre se cache souvent une histoire. Celle de « Valse des Papillons de Nuit » est des plus poignantes. Le quartet suisse composé de Florian Weiss au trombone, Linus Amstad au saxophone alto et à la flute, Valentin v. Fisher à la contrebasse et Philipp Leibundgut aux percussions a enregistré son album quelques jours après un concert donné à Vienne. Le soir de ce concert, le 2 novembre 2020, une fusillade terroriste éclate aux alentours du club Porgy & Bess qui devait les accueillir. Par précaution, les musiciens passèrent la nuit dans la cave d’un restaurant. Ils décidèrent donc de dédicacer l’un de leurs titres à la capitale autrichienne. Une valse lente et triste, cela allait de soi. Quant aux papillons de nuit, Florian Weiss nous explique : 

« Ils sont capables de traiter une fréquence d’image bien plus élevée que la nôtre et voient donc, pour ainsi dire, au ralenti. Avec ce titre, j’imagine deux papillons de nuit dansant dans un monde tournant au ralenti. »

L’image est éloquente et colle parfaitement aux impressions que suscite cette valse. On est comme niché dans une bulle atemporelle, un temps suspendu plus suggéré que marqué par la contrebasse, où les mouvements du trombone et du saxophone se rencontrent, se répondent et s’entrelacent avec douceur. Le son cristallin, voire lunaire, du glockenspiel ajoute à cette sensation de flotter dans une réalité alternative – le fil directeur de l’ensemble de l’album qui a également inspiré cette pochette digne d’un collage dadaïste. 

Plus qu’une réalité alternative, c’est un monde que crée le Florian Weiss’ Woodoism. Un monde où l’absence d’instrument harmonique révèle plus pleinement la présence de chaque voix. Un monde de symbiose où les éléments ne prennent sens que dans leur entrechoquement. Bref, un monde merveilleux, éminemment musical, intimiste et accessible, qui se dévoilera entièrement le 21 mai sous vos oreilles ébahies.  

Découvrez les autres titres dévoilés d’Alternate Reality dès à présent sur Bandcamp.

Le quartet en train de remettre les pendules à l’heure. Crédits : Reto Andreoli.

Le quartet en train de remettre les pendules à l’heure. Crédits : Reto Andreoli.

Auguste Bergot

Vous avez aimé le Florian Weiss’ Woodoism ?

Découvrez “Ariæ” d’Enzo Carniel et Filippo Vignato

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062