logo-grigri.png

Around The World with Don Cherry

À l’occasion de la sortie du premier livre de l’histoire de l’humanité sur ce génie trop méconnu du jazz et des musiques traditionnelles, on vous emmène dans un véritable tour du monde. Au programme de ce voyage certifié bio, l’Inde, l’Allemagne, le Maroc, la Grèce ou la Gambie. >>> Lundi 15 mars à 18H

À l’occasion de la sortie du premier livre de l’histoire de l’humanité sur ce génie trop méconnu de la Great Black Music, on vous emmène dans un véritable tour du monde grâce aux multiples rencontres cosmopolites que Don Cherry a faites durant sa vie de nomade volontaire. Au programme de ce voyage inédit et certifié bio: l’Inde, l’Allemagne, le Maroc, la Grèce ou la Gambie.

doncherry-lharmattan.jpg

Vous connaissez la fameuse réplique dégainée par Clint Eastwood dans Le bon, la brute et le truand :”le monde se divise en deux catégories, ceux qui tiennent un pistolet chargé, et ceux qui creusent’’. On pourrait faire exactement la même avec Don Cherry (1936-1995): il y a ceux qui le connaissent (et qui ont donc le pistolet chargé) et ceux qui ne le connaissent pas (et qui n’ont plus qu’à la digger dans les bacs à disques). Le souci, c’est que ces deux catégories semblent bien trop inégales: sur cette Terre, il y a bien trop de gens qui ignorent l’existence de cette figure insaisissable et attachante de la Great Black Music. C’est le constat que fait Jean Francheteau dans un livre qu’il vient de publier aux éditions L’Harmattan, Don Cherry, Le nomade Multikulti.

En fait, c’est encore pire que ça: même ceux qui pensent connaître l’Américain ne le connaissent pas vraiment. Et pour cause: souvent affilié au mouvement free jazz pour sa complicité historique avec Ornette Coleman, souvent “réduit” à son statut d’avant-gardiste de la trompette pour sa participation à l’album The Avant-Garde de Coltrane, parfois caricaturé pour son usage du cornet de poche, le natif d’Oklahoma City a réalité exploré des dizaines et des dizaines de sphères musicales, culturelles et géographiques – et donc instrumentales D’où le très beau sous-titre de l’ouvrage de Jean Francheteau: “Parcourir l’âme du monde”.

L’Américain ne s’est pas contenté d’affirmer que la musique n’avait pas de frontières: il a mis en oeuvre cette philosophie par ses incessants échanges entre continents, qu’ils soient réels ou imaginaires.

C’est peut-être même pour cette raison que Don Cherry n’a peut-être pas la reconnaissance qu’il mérite et qu’il a fallu attendre 2021 pour voir enfin débarquer dans les rayons le premier livre à son sujet: parce qu’il ne peut pas entrer dans une case. “Précurseur des mélanges musicaux et des sonorités nouvelles, musicien universel, il n’aimait pas être rangé et classifié dans un genre quelconque. Il se considérait libre avant tout et jouait aussi bien des musiques populaires que les musiques indiennes ou du free jazz, car elles ne constituaient pour lui qu’une seule et même valeur musicale” comme l’affirme très justement ce Nomade Multikulti.

Ce n’est donc pas pour rien si au Grigri, nous sommes de gros fans ultra de Don Cherry qu’on diffuse régulièrement sur la radio – n’en déplaise à l’auteur du livre qui affirme qu’il ne passe que sur Mezzo. Car l’Américain ne s’est pas contenté d’affirmer que la musique n’avait pas de frontières: il a mis en oeuvre cette philosophie par ses incessants échanges entre continents, qu’ils soient réels ou imaginaires. Dans Don Cherry, Nomade Multikulti, Jean Francheteau se concentre davantage sur l’oeuvre que la vie du natif Oklahoma City dont il prend un malin plaisir à détailler la gargantuesque discographie. Et son enthousiasme est contagieux. Grâce à lui, on a découvert des facettes méconnues des talents du Monsieur.

Résultat, on a eu envie de partager ces trouvailles et ces pépites avec vous. On vous emmène donc dans un véritable tour du monde construit à partir des multiples rencontres cosmopolites que Don Cherry a faites durant sa vie de nomade volontaire. Au programme de ce voyage inédit et certifié bio: l’Inde, l’Allemagne, le Maroc, la Grèce ou la Gambie.

Mathieu

Tracklist

  1. Mandingo Griot Society feat. Don Cherry – Sounds from the Bush

  2. Tamma with Don Cherry & Ed Blackwell – Tamma Song / Afro Disco

  3. Colin Walcott – Jewel Ornament

  4. Nana Simopoulos – Pulcie’s Dance

  5. Jai Uttal Featuring Don Cherry & Laksmi Shankar – Raghupati II

  6. Hassan Hakmoun & Adam Rudolph – Larmame

  7. Bitter Funeral Beer Band with Don Cherry – Bitter Funeral Beer

  8. Don Cherry “Dona Nostra” – In Memoriam

don_cherry.jpg

D'autres shows tout aussi bien

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062