Logo 1400x1361

[PREMIERE] Forêt, le guitariste qui rêve de Faulkner

Imaginées par le guitariste Nicolas Lafourest, les Faulkner Songs sortiront le 26 février sur le label toulousain Mr. Morezon. Poèmes sans paroles dédiés au génial écrivain américain, ses improvisations pour guitare solo plongent dans un monde onirique et ardent. On vous fait découvrir en exclusivité “Untitled #1” et son ambiance à mi-chemin entre John Fahey et Josh T. Pearson.

Imaginées par le guitariste Nicolas Lafourest, les Faulkner Songs sortiront le 26 février sur le label toulousain Mr. Morezon. Poèmes sans paroles dédiés au génial écrivain américain, ses improvisations pour guitare solo plongent dans un monde onirique et ardent. On vous fait découvrir en exclusivité “Untitled #1” et son ambiance à mi-chemin entre John Fahey et Josh T. Pearson.

Son vrai nom, c’est Nicolas Lafourest, c’est celui qu’il affiche au générique des groupes Cannibales & Vahinés ou Ostaar Klaké. Mais quand il la joue solo avec sa guitare, il s’appelle Forêt. Logique, car la forêt, ça évoque la solitude, la contemplation, la nature, les bruissements et crissements en tout genre, de la brindille au hibou. Le 26 février, il s’apprête à sortir son premier disque en solitaire sur le label du collectif auquel il appartient, Mr. Morezon. Et les fans de John Fahey, de la B.O. de Dead Man de Neil Young, du post-rock de Do Make Say Think, du minimalisme du Talk Talk de Laughing Stock ou des guitares à fleur de peau de Lift to Experience risquent de tomber croc love de ce projet dédié à l’immense écrivain américain William Faulkner.

Poèmes sans paroles, vignettes improvisées, soundtrack imaginaire, Faulkner Songs plonge dans un monde onirique et ardent où les morceaux n’ont pas de nom (ils sont tous Untitled) et la guitare électrique n’a presque plus d’électricité. “En lien direct avec les porosités d’une âme aux contours écorchés, entre un déchirement précoce et un apaisement tardif, les ‘Faulkner Songs’ ont été construites sur une guitare électrique jouée à vide, débranchée, à l’abri de toutes tentations d’effet(s)” explique Nicolas Lafourest. Bref, tout se passe comme si Forêt tentait de mettre en sons le blues râpeux de William Faulkner.

Pour Le Grigri, le guitariste a accepté de dévoiler un des derniers titres de cet album en dix mini mouvements. Comme son nom ne l’indique pas “Untitled #1” survient vers la fin du disque. Comme un début de crépuscule tranquille. On y trouve bien résumée la puissance évocatrice de ce disque: entre mélodies en bourgeon, silences assumés et cordes sensibles, entre rock tranquille et blues boréal, entre douceur assumée et fureur intérieure.

>>> En concert le 27 février à 21H sur Radio Campus Toulouse.

Liens (très) utiles

Pré-commander Faulkner Songs

Le collectif Freddy Morezon

NicolasLafourest4  - Cyril Moya.jpg

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062