Logo 1400x1361

[PREMIERE] Le fracassant retour de L’Éclair, le plus psyché des groupes suisses

Prévu pour le 12 novembre chez Les Disques Bongo Joe, leur prochain disque pousse encore plus loin le curseur cosmique. En avant-première planétaire, voici “Cosmologie Pt.1”, un extrait son(s) et lumière(s) de ce très attendu Confusions.

Ce groupe nous a rendus fous de joie quand on l’a découvert il y a trois ans (déjà). Chaque nouvel album comble nos besoins en oligoéléments et en grooves minéraux. Prévu pour le 12 novembre chez Les Disques Bongo Joe, leur prochain disque pousse encore plus loin le curseur cosmique. En avant-première planétaire, voici “Cosmologie Pt.1”, un extrait son(s) et lumière(s) de ce très attendu Confusions.

Il y a trois ans (déjà) qu’on entretient un crush tout spécial pour L’Eclair. On ne sait pas pourquoi, on ne sait pas comment (enfin, si on sait un peu quand même, mais on va l’expliquer plus loin), mais ce groupe suisse avait produit la musique qui manquait à notre désir pour reprendre l’expression de ce bon vieux poète ardennais qu’on appelle Rimbaud. L’album en question été né presque en même temps que Le Grigri et s’appelait Polymood.

Composé d’une équipe de frères et d’amis (et vice-versa), Alain Sandri (percussions), Elie Ghersinu (basse), Quentin Pilet (percussions), Sébastien Bui (claviers), Stefan Lilov (guitare), Yavor Lilov (batterie) proposaient alors un groove synthétique aussi mystérieux que dansant et idéal pour accompagner nos nuits, nos matinées et parfois même nos déjeuners en paix. Il y avait du jazz, de la soul, de l’électro, de la disco, de la library music, de la funk, et tout plein de choses qui, une fois mises ensemble, donnent envie de vivre sa vie sans compter.

Ces six minutes sous tension révèlent L’Éclair sous sa forme la plus cosmique; un voyage inter dimensionnel où s’entrechoquent airs de thérémine, jazz new-age et frénésie synthétique.

Depuis, ils ont aussi publié Sauropoda qui fait partie de nos essentiels des DJ-sets du Grigri. Et pour ne rien gâcher, ils sont hébergés par l’un de nos labels préférés au monde, les Suisses des Disques Bongo Joe. Bref, vous l’aurez compris, L’Eclair, c’est un peu comme Kylian Mbappé: une carrière courte, mais pour l’instant marquée par un redoutable sans-faute. Prévu pour le 12 novembre, leur nouvel album poussera encore plus loin le curseur psychédélique de la perfection. Confusions explorera notamment la passion des Suisses pour le krautrock de CAN ou de Tangerine Dream

La preuve avec cet extrait qu’ils nous offrent en avant-première mondiale dans une vidéo hypnotisante signée Sarah Bongard, “Cosmologie Pt.1”. Première partie de la pièce centrale de l’album, ces six minutes sous tension révèlent L’Éclair sous sa forme la plus cosmique; un voyage inter dimensionnel où s’entrechoquent airs de thérémine, de jazz new-age et de frénésie synthétique. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, on vous annonce que le sextet suisse sera le 3 décembre à la Boule Noire à Paris. Prévoir son paratonnerre au cas où.

>>> Pré-commander “Confusions” le nouvel album de L’Eclair

>>> Le Bandcamp des Disques Bongo Joe

>>> La première fois de L’Eclair sur Le Grigri

L’Eclair sur un rocher. Crédit: Mehdi Benkler

L’Eclair sur un rocher. Crédit: Mehdi Benkler

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062