Logo 1400x1361

Le retour de Makaya McCraven, le grigri du Grigri

Le batteur phare de Chicago profite de l’été pour faire du rangement dans ses cartons. Et ô bonheur, il en a ressorti des titres inédits tirés des sessions de son génial Universal Beings. Et cerise sur la cymbale, il en profite pour dévoiler aussi un documentaire bien gaulé.

Le batteur phare de Chicago profite de l’été pour faire du rangement dans ses cartons. Et ô bonheur, il en a ressorti des titres inédits tirés des sessions de son génial Universal Beings. Et cerise sur la cymbale, il en profite pour dévoiler aussi un documentaire bien gaulé.

Si tu venais à taper “Makaya McCraven” sur la barre de recherche du Grigri, sache que tu serais parti pour une (bonne) nuit blanche, à écouter ce que le génial batteur chicagoan a produit ainsi qu’à lire ce que ta (géniale) radio porte-bonheur en a pensé (de bien).

Déjà 3 fois disques de la semaine du Grigri (la mixtape Where we come from, l’album Moving Cities avec le Français Antoine Berjeaut, l’hommage à Gil Scott-Heron We’re New Again (A Reimagining By Makaya McCraven)) et présent dans de nombreuses Cartes Blanches, le batteur américain né à Paris est aussi au centre de la nébuleuse International Anthem dont le talent à rendre visible l’incroyable scène de Chicago n’a d’égal que celui de Makaya derrière ses futs et ses cymbales.

C’est justement sur ce même label qu’au milieu de l’été, Makaya McCraven récidive avec la parution d’un album et d’un documentaire, “Universal Beings E&F Sides”. Les 14 titres, “rushs” des sessions d’enregistrement du “Universal Beings” de 2018, ont été retravaillés par le batteur pour offrir une bande-son au documentaire qui retracera le processus de création, les voyages – New-York, Chicago, Londres- comme les collaborations – Tomeka Reid, Nubya Garcia, Junius Paul, Brandee Younger, Shabaka Hutchings, etc – du batteur préféré du Grigri.

Tout cela sort le 31 juillet et pour passer le temps et nos nerfs, on s’écoute en boucle les attaques frénétiques du batteur sur ses fûts sur le bien-nommé single “Mak Attack”.

a4180158321_16.jpg

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062