Logo 1400x1361

5 reprises du Roi de la Pop pour donner raison à JUL

Ca y est, JUL a franchi le Rubicon, pas de retour possible, alea jacta est… La rumeur dit que sa reprise de « Beat it » de Michael Jackson serait visée par une plainte de crime contre l’humanité. Et pourtant, Le Grigri monte à la barre pour plaider en sa défense. On vous avait prévenu que 2020 serait plein de surprises !

Ca y est, JUL a franchi le Rubicon, pas de retour possible, alea jacta est… La rumeur dit que sa reprise de « Beat it » de Michael Jackson serait visée par une plainte de crime contre l’humanité. Et pourtant, Le Grigri monte à la barre pour plaider en sa défense. On vous avait prévenu que 2020 serait plein de surprises !

Défendre des chefs d’œuvre inconnus, parfois méprisés, mais audacieux et avant-gardistes, c’est un peu notre dada au Grigri. Alors quand on a écouté la reprise de l’intemporel « Beat it » de MJ par JUL, on s’est naturellement dit qu’il était temps d’enfiler notre costume de super héros pour venir au secours de cet opprimé, lynché publiquement par des hordes de puristes du King of Pop.

Alors bien sûr, on va pas se mentir, JUL et la culture du rap ultra commercial qui va avec, c’est pas notre came. Quand le rappeur marseillais remplace le refrain par « J’suis stylé, trop stylé » avec sa voix déformée par les vocodeurs, on comprend que ça file des angoisses aux fans de MJ ; et quand il reprend l’instru presque telle quelle plutôt que de poursuivre la culture glorieuse du sample hip-hop, c’est au mieux de la fainéantise au pire une volonté purement commerciale de faire le buzz.

Mais pour autant, on ne va pas crier au blasphème. Parce qu’aussi grands et importants soient-ils, les artistes ne sont pas des sortes de dieux intouchables. JUL a peut-être dénaturé MJ mais c’est le cas de chaque reprise, la preuve avec celles-ci (et on n’a pourtant jamais entendu hurler au scandale) :

>
Nega Maluca / Billie Jean / Eleanor Rigby
— Caetano Veloso, « Caetano Veloso » (1986)

Avec ce medley qui réunit un thème traditionnel de samba, Michael Jackson et les Beatles, le guitariste et chanteur brésilien signe ici une reprise bossa, tout en douceur, de « Billie Jean ».

>
Letter 2 My Unborn
— 2Pac, « Until the End of Time » (2001)

Le hip-hop et MJ, c’est une longue histoire d’amour (si ça vous intéresse, un fan a fait le relevé exhaustif des samples empruntés à la discographie du roi de la pop ici). Sorti à titre posthume, le titre de Tupac Shakur pioche ici dans l’instru de « Liberian Girl ».

>
P.Y.T.
— Jacob Collier (2015)

Le multi-instrumentiste prodige d’internet Jacob Collier s’est lui aussi attaqué à de nombreux titres de Michael Jackson, depuis sa chambre, délivrant à chaque fois des performances éclatantes de virtuosité. Sur cette reprise il s’offre même le luxe de faire participer le compositeur de la musique, Quincy Jones.

>
Human Nature
— Vijay Iyer, « Solo » (2010)

Après la reprise par Miles Davis sur You’re Under Arrest, « Human Nature » est devenu l’un des standards contemporains de jazz tirés de la musique pop. Ici, on vous propose cette belle version en piano solo du New-Yorkais d’origine indienne Vijay Iyer.

>
Brand New You’re Retro
— Tricky, « Maxinquaye » (1995)

On finit avec le sample ultra reconnaissable de « Bad » sur ce titre du prophète de la trip-hop Tricky accompagné de la chanteuse Martina Topley-Bird, sur son premier album solo après sa rupture avec Massive Attack.

Auguste Bergot

Last news

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

À classer entre l’éthio-jazz de The Daktaris, le funk de James Brown et le reggae de The Gladiators, l’album Magumba du Blue Rhythm Combo est une invitation au soleil, au chill et à la danse.

Listen/Buy

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062