Logo 1400x1361

[PREMIERE] L’hypnose sons et lumières du trio De Beren Gieren et du vidéaste Ysbear

Leur nouvel album ne sortira que le 19 février prochain, mais il se dévoile en partie sur Le Grigri. Pièce d’ouverture de Less is Endless, “A Funny Discovery” confirme que le trio De Beren Gieren peut clairement revendiquer le titre d’héritier d’E.S.T., l’alliage piano-basse-batterie le plus cosmique de ces trente dernières années.

Leur nouvel album ne sortira que le 19 février prochain, mais il se dévoile en partie sur Le Grigri. Pièce d’ouverture de Less is Endless, “A Funny Discovery” confirme que le trio De Beren Gieren peut clairement revendiquer le titre d’héritier d’E.S.T., l’alliage piano-basse-batterie le plus cosmique de ces trente dernières années.

Il y a les artistes cigales qui envoient tout dès leurs débuts. Et il y a les groupes fourmis qui se construisent petit à petit et dont la personnalité s’affirme album après album. Les Belges de De Beren Gieren sont de cette trempe. Après dix ans d’existence, la triade Fulco Ottervanger-Lieven Van Pée-Simon Segers devient de plus en plus fascinante et même lumineuse. Un peu comme – allez soyons un peu poètes dans ce monde de brutes – un tournesol qui, le temps aidant, s’ouvrirait de plus en plus vers le soleil.

Pièce d’ouverture de leur nouvel album prévu pour le 19 février chez Sdban, “A Funny Discovery” confirme cette impression. Avec cette basse digne d’Henri Texier, avec cet amour des grands espaces à la E.S.T., avec ces mélodies timides mais omniprésentes tout droit venues du minimalisme, ce premier extrait de Less is Endless confirme que De Beren Gieren peut manger à la table de GoGo Penguin, celle des trios piano-basse-batterie qui hypnotise la planète jazz.

On est donc très heureux de vous présenter en avant-première le premier clip du digne successeur de Dug Out Skyscrapers. Une vidéo animée, colorée et mouvementée qu’on doit au graphiste belge Ysbear. Une vidéo qu’on adore pour son côté marabout-bout-de-ficelle-selle-de-cheval et ses personnages à la Keith Haring.

 De Beren Gieren à propos du morceau

“This song has the feeling of a new insight. From a haze of information, you’re suddenly captivated by a fresh awareness. It’s not clear how to put it in words yet, but it’s new and feels like a positive revelation.

This song was vertically written: we had 2 melody lines, a right hand piano idea and a vamp somewhere. After making a lot of structures with these elements, we decided to mostly play everything at the same time. For us, there is a French feeling to it.”

 Ysbear à propos de la vidéo

“I decided to take the song title ‘A Funny Discovery’ quite literally. For this clip, I immediately started to draw and animate with an open vision. Consequently, the artistic direction was shaped in a very organic way. When creating the animations, I simply let myself be carried along, through the vibe of the song.

 It appeared to be a research for myself as well: I tried to play again. And what is more fun than playing? My intention is mainly that the viewer/listener is sucked out of reality for a moment, and is dropped into this new one: floating on a cloud for 6 minutes 47 seconds where the imagination is stimulated by spontaneous associations.”

De Beren Gieren > Carte Blanche Website / Facebook

Ysbear > Vimeo / Instagram / Facebook

Crédit: Alexander Popelier

Crédit: Alexander Popelier

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062