Logo 1400x1361

Unforgettable Aretha

Deux heures de playlist certifiées sans “Respect”, “Think” et “I Say a Little Prayer”

franklin-1960-aretha-driggs-collection.jpeg

Hommage à Aretha Franklin sur Le Grigri. Une playlist d’une heure entre 10h et 11h. Puis une sélection de nos chansons chouchous tout au long de la journée [NB suite à la demande populaire, on rajoute une session 100% Lady Soul de 18h à 19h]

Tout a été dit, est en train d’être dit ou va être dit sur la disparition d’Aretha Franklin. Alors, on a plutôt décidé de laisser la musique parler pour elle avec près de 40 chansons sélectionnées avec amour et tristesse par Le Grigri. Et le plus étonnant, c’est que parfois ce sont les titres des morceaux eux-mêmes qui semblent nous parler post-mortem. « Nobody Knows The Way I Feel This Morning » affirme l’un des extraits de Unforgettable, son « tribute » à Dinah Washington de 1964. Oui, c’est vrai tout le monde parle pour elle en ce moment aux quatre coins du monde, mais personne ne saura vraiment ce qu’elle ressent ce matin. D’ailleurs, même si on a souvent fait d’elle la Reine de la Soul, Aretha s’est plutôt considérée comme une blueswoman: « Why I Sing The Blues » sur Spirit in The Dark ou « Today I Sing The Blues » sur son premier album, tout simplement baptisé Aretha. Et c’est vrai que même dans ses morceaux les plus joyeux (le très méthode coué « Ac-Cent-Tchu-Ate The Positive » sur The Electrifying Aretha Franklin), il y a toujours eu une place pour une certaine mélancolie. Laughing on the Outside disait son album Columbia de 1963. Un sourire de façade, c’est exactement ce que le monde de la musique porte en ce moment. Car en réécoutant ses albums Columbia et Atlantic pour cette playlist Grigri, difficile de ne pas entendre en bourgeon tous les artistes qui se sont inspirés d’Aretha Franklin, de Whitney Houston à Beyoncé en passant par Mos Def ou Kanye West.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062