Logo 1400x1361

Lendemains de fête

Compte rendu de la soirée de lancement du Grigri

C’était il y a déjà deux semaines et on ne vous avait pas raconté. Car le lendemain, on avait mal à la tête. Très. Sans doute même trop – quatorze jours pour faire passer une céphalée, c’est beaucoup. Mais voilà, on n’inaugure pas une radio tous les jours, il fallait marquer l’événement. Et puis, pour tout vous dire, on a quand même sifflé tout le stock de bières de nos amis et hôtes de Big Wax Records. Il ne faut jamais sous-estimer la soif du Grigri, c’est à présent de notoriété publique. Résultat, on n’a pas été hyper actifs rayon souvenirs visuels. Voilà ce qu’on a trouvé dans nos téléphones aux écrans brisés comme des rosaces. Une foule de curieux et d’amis (on les remercie), Fred Pallem du Sacre du Tympan aux platines (on le remercie), P.r2b et Benjamin Caschera de La Souterraine aux platines (on les remercie) et Leila Martial de Laborie Jazz sur son ordi (on la remercie et on s’excuse de ne pas avoir pris de photo d’elle en plein mix, d’autant qu’elle a fait le spectacle, mais c’était un moment critique de la soirée, celui où on ne sait même plus si on a une âme). Et puis on remercie aussi tous ceux qu’on a oubliés lors de notre petit discours d’ouverture : l’équipe de Big Wax Records et tous les musiciens qu’on a reconnus dans l’assemblée (Anne Paceo, Sanda Nkaké, Elodie Pasquier, Laurent Courthaliac, Théo Ceccaldi, Rémi Fox, Fidel Fourneyron…). Et même ceux qui sont arrivés en retard (c’est dire notre grandeur d’âme) comme Thomas de Pourquery ou Alexandre Saada. On espère que cette nuit ne sera pas un coup d’un soir et que cet apéro en appellera beaucoup d’autres. D’ici là, n’hésitez pas à diffuser la bonne nouvelle comme un apôtre bénévole : le Grigri est bel est bien lancé et il a besoin d’oreilles pour aller plus haut que Tina Arena.

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062