Logo 1400x1361

Dis, j’ai set Legrigri

Retour sur la soirée de clôture du festival D'Jazz Nevers ambiancée par Le Grigri

nevers-dance.jpg

C’était le 17 novembre dernier. Autant dire une éternité à l’échelle des internets. Au départ, on ne voulait pas trop en parler, on voulait garder ça pour nous. On ne voulait pas trop dire qu’on avait vraiment pris du plaisir XXL à ambiancer la soirée du clôture du festival D’Jazz à Nevers. On se disait que ça faisait un peu cucul de partager du bonheur. Que le partage, ça retire parfois des miettes d’aura. Que ça affadit parfois les souvenirs, même les plus anguleux. Que le bonheur, ça perdait toujours un peu de sa saveur quand ça sortait de l’antre à souvenirs qu’est la cervelle. Mais on nous a tellement demandé des nouvelles sur ce DJ-Set Le Grigri en terres bourguignonnes qu’on est obligé d’officialiser notre plaisir. Oui, tout c’est très bien passé. On a vu des feux de pneus réalisés par des gilets jaunes, on a vu des gens devenir fous sur du Janko Nilovic, du Mike Umoh ou du Magnetic Ensemble. On a vu des membres de la sécurité de la salle craindre de voir la nuit s’éterniser indéfiniment à cause des disques du Grigri. On a vu nos têtes fatiguées sur les photos de Maxim François. On a vu le sourire des spectateurs sur ces mêmes clichés. On a même fait notre première interview de l’histoire du Grigri pour le sympathique et légendaire Phillo de Bac FM. On y a sûrement dit des conneries. Ce ne seront pas les premières, pas les dernières. Car on peut déjà l’annoncer en exclusivité mondiale: l’an prochain, on sera de retour. Avec douze mois de plus dans les jambes. Mais aussi douze mois de nouveaux sons. Préparez les déos éco-responsables, ça va transpirer du tympan.

nevers-dj.jpg

Last news

Malgré le nom, ça ne vient pas du Japon mais d’Écosse ! Mais pas d’inquiétude ce collectif de 8 musiciens autodidactes n’a rien d’une contrefaçon. C’est un mix réjouissant entre d’un côté l’énergie de la scène UK Jazz et de l’autre un fort penchant psychédélique. Du très bon pour un premier essai.

Listen / Buy ↗

Homeboy Sandman trône toujours à la table du rap underground. Sur son nouvel opus « Rich II », ça tire des hommages à Bobby Byrd, J.B, Eric B. & Rakim, ça s’offre sur de terribles slaps de basse funk et ça swingue même comme Sinatra…

Listen/Buy ↗

Vous devriez aussi aimer

© Le Grigri, 2024 — Made with 🖤 — World Best Radio of the year 2062